Dernières actualités

Newsletter

Si vous souhaitez connaitre l'actualité des Puces, événements, Festival du Jazz Musette, Mondial des Puces, vous pouvez souscrire à notre newsletter en remplissant le champ ci-dessous !
Votre e-mail :
Télécharger l'audioguide
Téléchargez cet audio-guide et écoutez une promenade commentée des Puces. Parcourrez pas à pas, les petites ruelles où se cachent un ferrailleur ou un restaurateur d’art !
» Télécharger
Vous êtes marchand aux Puces et vous souhaitez diffuser une information sur le site officiel ?
» Renseignez notre formulaire
Les bijoux de stars Hollywoodiennes chez Olwen Forest Serpette, Stands 5 et 7 Allée 3
La célèbre antiquaire passionnée des bijoux de cinéma (Marché Serpette, Stand... Allée ...) présentera une exceptionnelle collection de bijoux des années 30, 40 et 50.
Pour la plupart dessinées par Joseff of Hollywood, ces pièces uniques ont été portées par les plus grandes stars lors du tour nage des films les plus célèbres ou à
l’occasion d’ événements extraordinaires. Soleils étincelants, divinités lunaires, allégories, animaux chimères, pendentifs tapageurs... autant de créations aux formes insolites sculptées dans les plus belles pierres de Tchécoslovaquie ou dans d’étonnants placages dorés. En découvrant ces bijoux, les images surgissent, faisant revivre les plus célèbres
visages d’Hollywood : Elizabeth Taylor, Greta Garbo, Vivian Leigh...

Et aussi:

La Folie des grandeurs chez Olivier d’Ythurbide et Benoit Fauquenot, Serpette, Stand 25 Allée 6
Les temps modernes chez Gilles Oudin, Paul Bert, Stand 405 Allée 7
Hairspray chez Patricia Atwood, Serpette, Stand 7 Allée 2
Mad Men chez Lyon’s Company, Paul Bert Stand 89 Allée 6
Les films animés de Miyasaki chez Vanessa Rau, Serpette, Stand 11 Allée 3
Le guépard chez Laurence Vauclair, Paul Bert Stand, 79 Allée 6
Indochine chez Cyril et Marie Grizot, Paul Bert, Stand 216 Allée 5
La grande illusion chez Jean Baptiste Bouvier, Paul Bert, Stand 232 Allée 6
Océans chez Thomas Bonzom, Serpette, Stand 12 et 14 Allée 4
Barbarella chez Les Merveilles de Babellou, Paul Bert, Stand 77 Allée 1
Angélique marquise des anges chez Les Merveilles de Babellou, Paul Bert, Stand 13 Allée 1
Ratatouille chez François Bachelier, Paul Bert, Stand 17 Allée 1
Orange mécanique chez Xavier Missakian, Paul Bert, Stand 73bis Allée 1
Le Samourai chez Rozalia Remy, Paul Bert, Stand 138 Allée 1
La grande bouffe chez Bertrand Cayeux, Paul Bert, Stand 224 Allée 6
Titanic chez Hélène et Alain Zisul, Serpette, Stand 15 allé 3
Blanche Neige aux Merveilles d’Antan, Paul Bert, Stand 57 Allée 1
Merlin l’enchanteur chez Jean-Michel Merlin, Paul Bert, stand 81 allée 6

Et le prix du jury est attribué à…

Lors de la soirée d’inauguration du 14 octobre, un jury de personnalités, présidé par Elisabeth Tavernier et Alain Tchiligarian, décernera les prix d’un tout nouveau palmarès : Prix du meilleur décor, de la meilleure lumière, du meilleur costume, de la meilleure mise en scène, le prix spécial du jury et la Puce d’or !

Elisabeth Tavernier, grande habituée des marchés Paul Bert et Serpette, est l’une des créatrices de costumes les plus renommées du cinéma français. Elle travaille avec les plus grands réalisateurs et a, entre autres, créé les costumes de "Place Vendôme" de Nicole Garcia, "Merci pour le chocolat" de Claude Chabrol et des films d’Etienne Chatilliez… Pour la petite histoire, c’est aux Puces qu’elle avait chiné le fameux blouson jaune porté par Jean Hugues Anglade dans "37°2 le matin" de Jean-Jacques Beineix.

Alain Tchiligarian est ensemblier notamment pour "Coco avant Chanel" d’Anne Fontaine, "Gabrielle" de Patrice Chéreau, entre autres… et chef décorateur, notamment pour "Le petit lieutenant" de Xavier Beauvois, "La Californie" de Jacques Fieschi…

Festival Jazz Musette des Puces 03/08/2011

Le Festival Jazz Musette des Puces 2011 s'est tenu du 17 au 20 juin dans les brasseries et marchés partenaires ainsi que dans les rues et sur la scène de cap St-Ouen. Cet évènement est parraîné par Didier Lockwood & Thomas Dutronc.

• "Musiciens résidents" du 17 (sur certains sites) au 19 juin de 15H00 à 19H00
• "La fanfare Kezmer" (18-19 juin- rues et marchés)
• "Tournée des bars" les 18 & 19 juin de 16H00 à 19H00
• "Grand concert" le 18 juin à Cap Saint-Ouen de 19H00 à 0H30
• "Sacem Jeunes Talents" le 19 à 17H00 au café PICOLO
• Expo au marché Dauphine
• Expo au marché Paul Bert
• Expo au marché Serpette
• Expo au marché Biron
• Expo au marché Vernaison
• Expo au marché Malassis
• "Grand Bal Dansant" le 19 juin dès 20H00 Place Django Reinhardt

Plus d'information sur le site festivaldespuces.com

Salon du disque des Puces de Paris Saint-Ouen du 11 au 13 juin 2011

Le mois de juin évoque la musique bien sûr avec sa fête populaire mais aussi le festival de Jazz de Saint-Ouen auquel se joint depuis trois ans le marché Dauphine.

Fort de ses succès précédents, de ses disquaires, (quasiment une dizaine aujourd’hui), le marché Dauphine crée l’événement en lançant le 1er salon du disque des Puces de Paris Saint-Ouen du 11 au 13 juin 2011.


Interview d’Hugues Cornière, Président des Marchands de Dauphine, initiateur de l’événement, spécialiste de la musique aux Puces de Saint-Ouen :

Pourquoi un salon du disque aux Puces de Paris-Saint-Ouen ?
Hugues Cornière: Depuis leur origine à la fin du XIXe siècle, les Puces baignent dans la musique : à travers les chanteurs des rues, les bistrots où les orchestres jouent du jazz manouche mais aussi, plus tard, du blues ou du rock. Dans les années 60, à côté des boutiques de vestes à franges, santiags et autres Perfectos, s’installent les premiers marchands spécialisés dans le vinyle d’occasion et de collection. Aujourd’hui, les Puces sont le premier « spot » de disquaires parisien avec une quinzaine de spécialistes répartis sur les différents marchés et les rues adjacentes, sans compter les nombreux brocanteurs ou antiquaires qui proposent ici et là une caisse remplie de vinyles…

Tous les "Crate Diggers" (littéralement : fouilleurs de caisses) et des personnalités du monde de la musique viennent régulièrement y chercher la perle rare, comme Jerry Dammers (DJ et ex-leader des Specials), Paul Simonon (bassiste de Clash), mais aussi Pascal Obispo ou Philippe Manoeuvre (rédacteur-en-chef de Rock & Folk). Seul à disposer d’une salle d’exposition, le marché Dauphine veut accueillir sur le site une vingtaine de disquaires parisiens, provinciaux et étrangers qui, grâce à la qualité de leur marchandise, permettront une redécouverte des Puces à travers cet événement.

Comme traditionnellement, les marchands de Dauphine présenteront dans leur vitrine un objet "musical", en exclusivité cette année sur le thème du Rock and Roll.

Cinédauphine

Cliquez pour télécharger le programme !
Téléchargez le programme
À l’occasion, de cette manifestation fédératrice, le Marché Dauphine, en clin d’oeil au film mythique d’Ettore Scola, "Le Bal", en donnera un pour fêter son vingtième anniversaire, le vendredi 14 octobre, à partir de 20 heures, autour de la fontaine. L’association Balapaname organisera cette ginguette endiablée, orchestrée par la charismatique Bâronne, véritable Dita Von Teese parisienne, aux traits hitchcockiens. Elle fait revivre l’ambiance musette, le temps de quelques pas, héritage culturel qui nous "cause", que l‘on soit "titi" parisien ou provincial "monté à la capitale". Emporté par la foule et par de grands classiques du genre interprétés par Le Balluche de la Saugrenue, pourquoi ne pas s’essayer au tango musette, à la tarentelle, à la java et autre danse apache. Autour du son des accordéons, de l’esprit des années 30, des chanteuses à gouaille et de la caravane, dans laquelle se produisent les musiciens, quel bonheur de guincher !

Les marchands de Dauphine ne seront pas en reste. Ils contribueront, eux aussi, activement à la promotion du cinéma. 20 ans du Marché, 20 films mythiques : "Les Enfants du Paradis", "La Grande Vadrouille", "Les Demoiselles de Rochefort", "La Guerre des boutons", "Le Dernier Métro", "Hôtel du Nord", "Et Dieu… créa la femme", "À bout de souffle", "Les Tontons flingueurs", "Mon oncle"…

Un parcours au sein du marché, dans différents stands mais aussi aux halles de Dauphine, au premier étage, recréera 20 scènes glorieuses de ces 20 films, du 14 au 31 octobre. Sans oublier le manteau d’Omar Sharif dans "Mayerling", les projecteurs Cremer des plateaux de cinéma, les bobines, les photos Harcourt… Une manière ludique de redécouvrir l’influence des Puces sur le cinéma.
<  1 2 3 4 5 6 7 8